Allégorie et effets du bon gouvernement – fresques à Sienne

Ma deuxième ville préférée en Toscane, juste après Florence, c’est Sienne. Ces deux villes se sont fait la guerre et la concurrence pendant de nombreux siècles, jusqu’à ce que Florence conquière Sienne au milieu du XVIe siècle. La ville dominée a ensuite cessé de se développer, c’est pourquoi elle a conservé son caractère médiéval jusqu’à aujourd’hui.
Comme on dit, il y a toujours du bien dans le mal…
Probablement, les habitants de Sienne ont une opinion différente de ce sujet…

Ils me pardonneront immédiatement, car je vais dire que Sienne cache de nombreux trésors et traditions uniques au monde. Par exemple, ici, se déroule la tradition annuelle séculaire du Palio, c’est-à-dire une course de chevaux dans la Piazza del Campo, une place caractéristique en forme de coquille. Sienne possède également une magnifique cathédrale, pleine de symboles cachés et de significations ésotériques. J’aime beaucoup faire découvrir aux touristes ses messages religieux et philosophiques camouflés.

Palais Public, Sienne
Palais Public, Sienne

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une autre œuvre remarquable qui se trouve au Palais public de Sienne, l’allégorie et les effets du Bon Gouvernement.

Les fresques ont été peintes dans les années 1338-39 par Ambrogio Lorenzetti dans la salle de réunion du gouvernement de l’époque. Le règne des Neuf Citoyens, élus parmi la classe marchande, qui dura près de soixante-dix ans, fut une période de splendeur pour Sienne. Il s’agit du premier cycle de peintures laïques depuis l’époque classique à montrer aussi la vie dans la ville et la campagne avec des détails incroyables.

Le fait même que le gouvernement de la ville ait commandé un pareil cycle dans la salle du conseil, pour se souvenir de prendre les décisions justes, montre son incroyable maturité et sa culture. Sienne avait donc une mentalité révolutionnaire pour le XIVe siècle !

L'allégorie du bon gouvernement, Sienne
L’allégorie du Bon Gouvernement ou de la Paix

En entrant dans le hall, vous pouvez voir à votre droite l’Allégorie du Bon Gouvernement (Effetti del Buon Governo). Je vous parlerai aujourd’hui de cette fresque et des effets du bon gouvernement en ville et dans la campagne. Car dans cette salle, l’artiste Lorenzetti a également peint l’Allégorie du Mauvais Gouvernement avec ses effets. Mais je vais en parler dans l’un des prochains articles du blog. L’allégorie, cela veut dire que les vertus et les vices sont représentés de manière symbolique, au moyen de figures aux attributs différents.

Le personnage le plus important de la fresque est le Souverain, habillé de noir et de blanc, les couleurs de Sienne. Bien que le noir se soit estompé avec le temps. À ses pieds, nous voyons un autre symbole de la ville, une louve qui nourrit deux garçons. Il s’agit d’Ascanio et de Senio, les légendaires fondateurs de la ville, fils de Remus, qui fut assassiné à Rome. Trois vertus théologales planent au-dessus du roi : la Foi avec une croix, l’Espoir dans la prière et l‘Amour en rouge, avec un cœur dans sa main.

À côté du souverain, il y a de différentes vertus assises. À notre gauche, avec un rameau d’olivier et vêtue de blanc – une allégorie de la Paix un peu ennuyée. À côté d’elle, il y a la Force armée et la Prudence. Une juxtaposition intéressante… À droite, en revanche, nous voyons la Magnanimité, la Tempérance avec un sablier et la Justice avec une épée et une couronne.

Allégorie du bon gouvernement, Justice, Sienne, Ambrogio Lorenzetti
La Justice avec la Sagesse et la Concorde

Ambrogio nous a facilité la tâche en signant chacune des vertus, mais avec le temps, ces inscriptions sont devenues presque illisibles.

Maintenant, regardons le côté gauche de la fresque. Ici, la grande Justice est assise sur un trône, avec la Sagesse au-dessus. D’un côté de la balance, la Justice administre la récompense divine, en punissant et en gratifiant, de l’autre côté, elle émit des lois et des règlements sur Terre. La vertu est reliée par un cordon à la Concorde assise en dessous. On voit comme le cordon continue à travers une rangée de citoyens.

Toute la fresque est claire et pleine de pigments bleus précieux, lapis-lazuli. Et c’est le gouvernement qu’on voudrait souhaiter pour chaque état et ville !

Effets du bon gouvernement en ville, Sienne, Ambrogio Lorenzetti
Les effets du Bon Gouvernement en ville

De l’autre côté de la salle, sur le mur de l’entrée, s’étend une immense fresque, montrant les conséquences positives du Bon Gouvernement en ville et dans la campagne.

Le travail bouillonne dans la ville et sa richesse est évidente. Les maisons semblent bien entretenues et, à l’arrière-plan, on voit la construction d’un nouveau bâtiment. Devant nous, à droite, se trouvent les ateliers d’un cordonnier, des marchands, des banquiers, dans l’un des intérieurs, nous voyons des étudiants et un homme qui enseigne sur un pupitre. Les villageois apportent leurs marchandises à la ville, le commerce et l’artisanat prospèrent.

À gauche, l’artiste ne manque pas de représenter le plaisir et la vie conjugale. Nous voyons en fait un groupe de danseurs avec des instruments et des hommes qui jouent probablement aux dés. Dans le coin le plus reculé, s’étend un cortège de mariage. La dame chevauche fièrement devant les hommes et les dames dans la rue la regardent avec admiration. La peinture entremêle ainsi des éléments de la vie privée, du travail, des études et des loisirs. Chacun de ces moments est important pour les habitants et pour le bon fonctionnement de la ville. 
N’est-ce pas toujours d’actualité ?

Effets du bon gouvernement en campagne, Sienne, Ambrogio Lorenzetti
Effets du Bon Gouvernement dans la campagne

Observons maintenant la campagne où des travaux agricoles sont en cours. La fresque montre les travaux qui sont effectués dans chaque saison de l’année : la fertilisation, les semailles, la récolte… Il ne fait aucun doute que le paysage représenté est la campagne vallonnée de Sienne. L’un des hommes conduit en ville une race typique de porc à rayures noir et blanc, élevée uniquement dans la région de Sienne, la Cinta Senese. Un groupe d’hommes part de la ville à la chasse.

Dans la campagne, comme en ville, la paix et l’équilibre règnent. En outre, la ville dépend d’une bonne récolte et de la prosperité de la campagne. Ce n’est que grâce à la collaboration que la survie des villageois et de la ville est assurée.

Que pensez-vous de ces fresques ? Moi, je reste toujours surprise par l’esprit civique des habitants de Sienne et par l’actualité de ces fresques. Qui de nous, ne souhaiterait pas un gouvernement de ce genre pour son pays ?

À la prochaine et je vous invite à Sienne pur découvrir ses merveilles avec moi.

Publié par Joanna

Tour guide in Florence and Tuscany in English, Polish, French and Italian. Blogs authour about Tuscany.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :